Navigation et services

CBRN-Protection

Des dangers de CBRN sont définis comme la protection contre les implications de dangers chimiques (C), biologiques (B) ainsi que radiologiques (R) et nucléaires (N). L’expression de CBRN remplace la formulation d’ABC qui était autrefois l’expression exclusivement utilisée. « A » signifie les ainsi-nommés « dangers atomiques ». La subdivision plus précise des dangers du type « A » en menaces radiologiques (R) et nucléaires (N) décrit les types variés de libération d’une contamination radioactive. « Nucléaire » désigne des explosions d’armes nucléaires et leur répercussion ainsi que des substances radioactives du circuit nucléaire; « radiologique » désigne les autres types de libération, avant tout sous forme d’un dispositif de dispersion radioactif (p. e. « bombe sale« ).

Des substances de CBRN1 peuvent accéder à l’environnement non seulement par un acte délibéré mais encore par un accident, par exemple pendant un transport. Ainsi, elles peuvent devenir un danger pour la population. En ce qui concerne l’impact sur les personnes concernées, il est insignifiant quelle raison est responsable de la libération de substances de CBRN.

Après la libération d’une substance dangereuse, trois aspects sont extrêmement importants relatifs à la protection contre des dangers de CBRN:

  • Protection des personnes dans la zone à risque par des mesures appropriées, par exemple vêtements protecteurs, renseignements de comportement
  • Détection et identification rapides du danger spécifique
  • Contre-mesures en cas d‘un contact avec une substance dangereuse, par exemple décontamination, renseignements de comportement

En ce qui concerne ces trois aspects, BBK offre guidance professionnelle et scientifique ainsi que du soutien technique.

Dans ses laboratoires et en coopération étroite avec les Länder ainsi qu‘avec des institutions de recherche et de l’industrie correspondante, des méthodes, du vêtement protecteur de CBRN, des procédures et systèmes pour la protection civile sont développés et mis en solutions pratiques.
Entre autres, ce sont, par exemple, le vêtement protecteur personnel (PSA), l’automobile de reconnaissance d’ABC2 (ABC-ErkKW) et le camion de décontamination (Dekon-P). Ces véhicules sont mis à la disposition des länder par BBK en sorte qu’ils puissent les utiliser pour la prévention de dangers.BBK les perfectionne continuellement.

En coopération qui prend en compte des disciplines diverses, des concepts pour la protection de CBRN sont développés et intégrés dans le système de la protection civile en Allemagne. Des exemples d‘une telle procédure sont le concept cadre pour la décontamination de personnes blessées, les standards homogènes de la reconnaissance de CBRN et le concept pour le déploiement de spécialistes du secteur chimique et analytique, c’est-à-dire du « Analytical Task Force» (ATF ou équipe de choc).

Un autre élément de la protection relative à CBRN est l’activité de recherche continue, avant tout sur le plan de la technique de mesure et de détection. Pour atteindre ce but, BBK fait de la recherche sur commande en coopérant avec des institutions de recherche externes et l’industrie. Le but de cette recherche est toujours de fournir une solution axé sur la pratique pour des opérations dans la protection civile. L’exemple le plus récent d’une telle recherche sur commande est l’appareil infrarouge pour télédétection nommé SIGIS 2, qui fut utilisé, par exemple, pendant la Coupe du Monde en 2006 pour la supervision préventive de stades et zones de fans.

Pour tous les sujets relatifs à la protection de CBRN, BBK offre des matériaux d’information. Des dépliants et publications avec des informations relatives aux véhicules et à l’équipement ainsi que des enseignements pour le comportement en cas de danger sont publiés et actualisés régulièrement.

----------------------------------------------------------

1) Le terme substances de CBRN regroupe toutes les substances (substances, préparations, agents pathogènes, ...) qui peuvent nuire à l’homme et à l’environnement. Avant tout dans le domaine des substances dangereuses chimiques, on ne diffère pas entre « des substances de combat classiques » et des produits chimiques de l’industrie, parce que cette distinction est seulement raisonnable, au mieux, d’un point de vue historique.

2) La désignation de « ABC-ErkKW » existe encore comme nom propre du véhicule bien que l’expression CBRN, au lieu d’ABC, soit utilisé maintenant.


Cette page:

Abonnez-vous

BBK

© 2005 - 2018 Office fédéral pour la protection des populations et l'assistance en cas de catastrophes