Navigation et services

Affaires internationales

Les conditions générales relatives à la politique de sécurité ont fondamentalement changé pendant les années passées. Suite à ce développement, on peut remarquer dans le domaine de la protection des populations une « globalisation » : Ce sont le partenariat et la coopération nationaux qui s’occupent aussi, de plus en plus, de la protection de la population nationale.

En conséquence, la coopération internationale – bilatérale mais aussi á l’échelon de l’UE, de l’O.T.A.N. et de l’ONU – est continuellement intensifiée. Certainement, la globalisation s’effectue, avant tout, en vertu de la conscience que nous sommes tous confrontés avec de nouveaux risques globaux comme, p.e., les conséquences du changement de climat. En même temps, les frontières ouvertes en toute Europe ne sont pas utiles si on ne coopérait pas dans le domaine de la protection des populations de manière transfrontalière (malgré le fait que, dans beaucoup de cas, les approches, mesures et structures sont très différentes).

Du point de vue de l’Allemagne, la coopération dans la région du Rhin et de l’Elbe est naturellement très importante parce que les catastrophes des années passées ont clairement montré la nécessité d’une telle coopération. C’est pourquoi une étroite coopération avec des états voisins et des organisations internationales est, particulièrement dans le domaine de la protection des populations, une tâche essentielle.
Le cadre et l’intensité de la coopération dépendent de l’organisation et du partenaire et sont très variés. On peut diviser les coopérations en quatre domaines:


• Relations bilatérales avec d’autres états


• Coopération avec l’Union Européenne


• Coopération avec les Nations Unies


• Coopération avec l’O.T.A.N


Cette page:

Abonnez-vous

BBK

© 2005 - 2018 Office fédéral pour la protection des populations et l'assistance en cas de catastrophes