Navigation et services

Equipement de laboratoire moderne pour la protection de la population et des bénévoles

BBK investit dans la protection contre des dangers de CBRN
La protection de la population contre des dangers chimiques (C), biologiques (B), radiologiques (R) et nucléaires (N) est une des responsabilités centrales de l’Office fédérale pour la protection de la population et l’assistance en cas de catastrophes (BBK). Ces devoirs comprennent aussi la protection des bénévoles de corps de pompiers et d’organisations d’aide afin de garantir que ces forces peuvent réaliser leur mission sans compromettre leur vie.

Après l’inflammation de gaz, fui de l’entreprise chimique d’INEOS à Cologne le 17 mars 2008, une des plus grandes opérations de corps de pompiers dans l’histoire de la République fédérale d’Allemagne commença. Pour la protection des bénévoles et de la population, des véhicules de mesurage furent employés, entre autres plusieurs ABC véhicules de reconnaissance de la Fédération, qui disposent de possibilités d’identification particulières concernant la substance de danger libérée.

Plus de 14 heures, un camion renversé, contenant 9,000 litres de dissolvants, tint le corps de pompiers de Bonn en haleine. 170 bénévoles furent déployés 11 juin 2010. Les véhicules de mesurage déployés comprirent un ABC véhicule de reconnaissance de la Fédération, des appareils de mesure dont le développement et l’amélioration furent financés et accompagnés par BBK.

Outre les exemples mentionnés cidessus relatifs à la libération de substances dangereuses de CBRN, causée par des accidents, ces substances peuvent aussi être libérées délibérément et ainsi devenir une menace pour la population. En ce qui concerne l’impact sur les personnes concernées, il est insignifiant quelle raison était responsable de la libération de substances dangereuses de CBRN.

Pour être protégé contre des dangers de CBRN après la libération d’une substance dangereuse, trois aspects jouent une importance élémentaire:

  • Protection des personnes dans la zone de danger par des mesures appropriées, par exemple vêtements protecteurs, renseignements de comportement
  • Détection et identification rapides du danger spécifique
  • Contre-mesures en cas d‘un contact avec une substance dangereuse, par exemple déconta-mination, renseignements de comportement.

En ce qui concerne ces trois aspects, BBK offre guidance professionnelle et scientifique ainsi que du soutien technique.

Dans ses laboratoires et en coopération étroite avec d’autres autorités fédérales, les Länder et des institutions de recherche nationales et internationales et de l’industrie correspondante, le développement de méthodes, procédures et systèmes pour la protection civile est accompagné et mis en solutions pratiques.

Entre autres, ce sont, par exemple, le vêtement protecteur personnel de CBRN, l’automobile de reconnaissance d’ABC (ABC-ErkKW) et le camion de décontamination (Dekon-P). Ces véhicules sont mis à la disposition des Länder par BBK en sorte qu’ils puissent les utiliser pour la prévention de dangers. BBK les perfectionne continuellement. En coopération qui prend en compte des disciplines diverses, des concepts pour la protection de CBRN sont développés et intégrés dans le système de la protection civile en Allemagne.
Des exemples d‘une telle procédure sont le concept cadre pour la décontamination de personnes blessées, les standards homogènes de la reconnaissance de CBRN et le concept pour le déploiement de spécialistes du secteur chimique et analytique (« Analytical Task Force», ATF ou équipe de choc).

Un autre élément de la protection relative à CBRN est l’activité de recherche continue, avant tout sur le plan de la technique de mesure et de détection. D’un coté, BBK participe comme partenaire de projet à des projets de recherche, par exemple sur le plan du programme de sécurité nationale et, d’autre côté, il fait de la recherche sur commande en coopérant avec des institutions de recherche externes et l’industrie. Le but de cette recherche est toujours de fournir une solution axé sur la pratique pour des opérations dans la protection civile.

L’exemple le plus récent d’une telle recherche sur commande est l’appareil infrarouge pour télédétection nommé SIGIS 2, développé à l’Université Technique de Hambourg qui, depuis 2006, est utilisé à l’occasion de grandes manifestations, comme, par exemple, la Coupe du Monde en 2006 ou le sommet de l’OTAN pour soutenir la prévention de dangers de CBRN.
Le véhicule de prototype de CBRN (component de ligne de mesure (MLK)) est aussi le résultat d’un projet de recherche de BBK. Il peut satisfaire les demandes et devoirs concernant la mesure, comme ils furent définis par la fédération et les Länder, et sera procuré, à couverture globale, par BBK dans les années à venir.

Des dangers de CBRN sont définis comme la protection contre les implications de dangers chimiques (C), biologiques (B), radiologiques (R) et nucléaires(N). « Nucléaire » désigne des explosions d’armes nucléaires et leur répercussion, « radiologique » désigne les autres types de libération de substances radioactives, avant tout sous forme d’un dispositif de dispersion radioactif (ainsinommé « bombe sale« ). Depuis quelque temps, l’expression CBRN remplace la désignation plus vieille d’ABC.

Les nouveaux laboratoires de BBK
Avec le déménagement des laboratoires dans le bien foncier à Bonn-Dransdorf, BBK combine, en même temps, la modernisation de l’équipement de ses laboratoires physiques et chimiques. Le temps de restructuration du bâtiment à Dransdorf qui autrefois fut seulement utilisé comme dépôt d’équipement se monta à neuf mois. En tout, 1.4 million d’euros furent investis dans la réinstallation des laboratoires chimiques et physiques de BBK.

Des informations détaillées concernant le devoir des laboratoires sont disponibles sur:

Le laboratoire chimique

Au cours des cinq années passées, un montant d’environ 250,000 euros fut investi pour la procuration de la technique de mesure moderne et de l’équipement d’expérience. Ainsi, d’une manière idéale, la concentration sur les compétences essentielles du laboratoire chimique est possible dans un environnement de laboratoire moderne: Cela implique l’expérimentation de la technique de mesure sous des conditions qui sont les plus réales possibles ainsi que la vérification de matériaux pour des vêtements protecteurs qui sont prévus pour des opérations effectuées par les corps de pompier et les organisations d’aide.

Quand des substances chimiques toxiques sont libérées, ce sont avant tout des substances gazeuses ou légèrement volatiles qui possèdent un potentiel de menace particulièrement haut. Car ces substances peuvent facilement se propager avec le vent. Par la respiration des personnes concernées, elles sont vite absorbées par le corps. C’est pourquoi il importe que les appareils de mesure qui sont utilisés pendant un tel événement soient capables de détecter ces substances d’une manière vite et fiable même si les concentrations sont audessous d’une concentration qui est nuisible à l’homme. De cette manière, ces outils peuvent explicitement prévenir du danger possible.

BBK dispose d’un appareil moderne qui permet le composé de gaz. Cet appareil est habituellement utilisé pendant des opérations des corps de pompier et permet l’examen d’appareils de mesure. Du point de vu de la sécurité au travail, l’utilisation de cet appareil est avantageuse, parce qu’il permet une procédure qui utilise seulement de très petites quantités de substances toxiques.

Grâce à cette installation, il est possible de produire, d’un grand nombre de substances chimiques, des composés définis en gaz et air, même quand leurs concentrations sont très basses pour ainsi détecter les limites de détection et les temps de réaction d’appareils de mesure. En outre, l’appareil de composé de gaz peut produire des composés en gaz et air dynamiques, c’est-à-dire la concentration du gaz analysé varie selon la durée de l’expérience.
Une telle procédure simule les conditions d’une opération réale parce que, sur le lieu d’affectation aussi, une concentration constante d’un polluant est très improbable à cause des mouvements d’air. Cependant, ce sont de tels déroulements de concentration dynamiques qui représentent un grand défi à beaucoup d’appareils de mesure.

Actuellement, cet équipement est utilisé dans le contexte du projet de recherche de DACHS. Le but du projet de DACHS est le développement d’un appareil de mesure chimique portable pour être utilisé dans la protection civile. Au travers de ce projet, BBK teste le démonstrateur (prototype) qui fut développé au sein de l’association du projet, en ce qui concerne sa capacité de détection en regard de produits chimiques toxiques sélectionnés.

Si des bénévoles doivent être déployés dans des zones contaminées, il faut qu’ils soient être protégés contre les effets des produits chimiques libérés. La protection corporelle est effectuée par de divers vêtements protecteurs qui sont adaptés à la situation et le devoir du bénévole. Dans le laboratoire de BBK, le matériel de vêtements protecteurs peut être testé relatif à leur capacité de protection contre des substances chimiques liquides et gazeuses.

A cette fin, des équipements de vérification modernes sont disponibles qui permettent le mesurage du temps qu’une substance prend pour pénétrer le matériel d’un vêtement protecteur. Actuellement, ces équipements sont utilisés dans le projet de recherche de SAFE. Dans ce cadre, BBK examine une nouvelle substance absorbante en ce qui concerne sa prestation en comparaison avec des solutions établies.

Le laboratoire physique

A BBK, des appareils de mesure pour la détection de substances de CBRN et de contaminations, qui peuvent être utilisés dans la protection civile et aussi pendant des opérations des corps de pompier, sont développés ou développés de plus en plus et testés à leur aptitude pour ces fins d’opération.
Ces tests comprennent, par exemple, les expérimentations de la sécurité électrique, les temps d’opération sous de diverses conditions ainsi que la capacité de résistance mécanique. Les vérifications sont aussi exécutées sous de diverses conditions climatiques.
A cette fin, une soi-disant chambre climatique est disponible qui permet la variation de la température et l’humidité atmosphérique respective et leur passage automatique.

Des systèmes de mesure, prévus pour des opérations dans la protection civile, sont examinés à l’aide d’une installation d’oscillation, commandée par l’ordinateur, en ce qui concerne leur comportement en cas de vibrations et de chocs. Ainsi, leur aptitude pour une utilisation dans des véhicules est testée.

Actuellement, les 371 ABC-véhicules de reconnaissance disponibles sont actualisés et équipés, par exemple, d’un nouveau système calculateur et de logiciel de mesure (« mise à niveau des ABC-ErkKW »). Pendant les années dernières, les components de la mise à niveau et le logiciel de mesure encastrés furent intensivement testés et développés jusqu‘à ce qu’ils remplissent les exigences de la protection civile pour ainsi garantir la protection des bénévoles et l’exécution de la mission.

L’accompagnement professionnel et technique du projet de recherche concernant le component de mesure de CBRN (MLK), mentionnés cidessus, fut aussi exécuté par des expériences et expérimentations parallèles dans le laboratoire physique de BBK. En outre, ces expérimentations s’effectuent pour préparer l’appel d’offre de MLK concernant l’équipement fédéral pour compléter l’éventail des mesures protectrices contre les catastrophes.
A cette fin, un petit réseau d’ordinateurs fut installé pour la simulation de voyages d’opération et de mesure effectués par cinq explorateurs, accompagnés par un MLK (« simulation de CBRN »).

En plus, dans les zones de mesure possibles, des appareils de mesure, qui servent de la détection de substances radioactives et de contaminations, sont testés, dans un champ de radiation, en ce qui concerne leur précision de la mesure. A cette fin, des systèmes de mesure commandés par ordinateur sont disponibles qui permettent la simulation de diverses conditions de champ.
A cause du déménagement, cette installation est actualisée et est en cours de construction dans une salle du laboratoire.



Cette page:

Abonnez-vous

BBK

© 2005 - 2017 Office fédéral pour la protection des populations et l'assistance en cas de catastrophes